Developed by Ext-Joom.com

Image associée

Le dimanche 27 janvier, les partisans d'Emmanuel Macron ont défilé à Paris contre les Gilets Jaunes. Ils étaient « plusieurs millions » d'après le ministre de l'Intérieur, à brandir chacun un portrait du président et sa lettre aux français reliée dans une couverture rouge. Ils scandaient des slogans en chinois louant la Révolution promise par son livre éponyme.

 

Reportage de notre envoyé spécial.

Entre la place de la Bastille et de la Nation, les Foulards Rouges se sont rassemblés pour clamer leur amour à leur « Cher Leader » comme ils le présentent. Ils étaient environ 500 place de la Bastille, tous vêtus de la tenue vert foncé du Grand Timonier, brandissant petits livres rouges et portraits de leur président bien-aimé. Très disciplinés, ils marchent en rangs impeccables, comme dans un (petit) défilé militaire. D'une même voix, ils scandent des slogans tels que : « longue vie à Emmanuel Macron ! », « La Révolution n'est pas un dîner de gala ! », ou encore « 40km/h sur les routes et diesel à 4€ le litre, maintenant ! ».

La magie révolutionnaire et l'autorité de Christophe Castaner aidant, en quelques dizaines de minutes, des millions de manifestants se sont joints à eux, portant la même tenue à col Mao et les mêmes effigies révolutionnaires, dans une discipline tout aussi impeccable malgré le nombre. Aucun affrontement avec les policiers n'est d'ailleurs à déplorer, ce qui s'explique aisément : aucun policier n'était présent sur leur chemin.

Vers 17h, les millions de partisans de notre Cher Leader se sont évaporés comme par magie de la place de la Nation, de manière assez étrange : le métro n'a pas connu de pic d'affluence. Probablement une intervention divine qui les a ramenés chez eux dans toute la France, preuve du soutien céleste dont bénéficie Jupiter.

Comments powered by CComment